Le Républicain Lorrain
du 7 juillet 2013
page suivante
 

 
Article paru sur le site web du
du 7 juillet 2013 dans sa rubrique "7 hebdo"
 
 

 

 
Constitué de petites pièces en bois assemblées par de la ficelle et monté sur ressort, il faisait autrefois la joie des enfants. C’était un drôle de sujet qui se désarticulait à la moindre pression, mais un bon coup de pouce et le voilà qui saluait son petit maître ébahi.

Le wakouwa, né en 1932, porte un peu le nom de son inventeur suisse : Wa pour Walther, Kou pour Kourt et Wa pour Walss. « Sa marque sous le socle atteste de son authenticité », affirme Christian.


Le modèle a depuis, été repris par des fabricants de jouets mais aussi par différentes sociétés à des fins publicitaires, comme le prouve la diversité des 250 wakouwas que Christian a en sa possession.

Les animaux sont le plus souvent représentés, puis viennent les gens du cirque et les sportifs. si l'industrie a remplacé le bois par le plastique, le wakouwa garde encore une petite place sur les marchés.

 

 


Quelques wakouwas (photo D.R)
L'éléphant est un spécimen original
signé par l'inventeur suisse lui-même, Walther Kourt Walss

          



Malheureusement l'article ne parle pas de (Christian) ce collectionneur de wakouwas, aussi s'il pouvait me contacter afin que je consacre un article sur mon blog pour présenter plus largement sa collection ... 

 

Le modèle de l'éléphant sur la photo,
fait l'objet de mon 5ème avis de recherche.


 

 







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement