Musée des Arts décoratifs
 
page suivante
 

Exposition au Musée des Arts décoratifs à Paris



L’exposition fait découvrir l’inventivité, la qualité et l’intemporalité des jouets en bois suédois à travers différents thèmes tels que l’animal, la maison de poupée, les jouets éducatifs, les véhicules, les jouets d’hiver ou les héros de la culture populaire. 
 
La Suède a une longue et forte tradition dans le domaine
de la fabrication de jouets en bois.
 

A partir du XIXe siècle, la fabrication de petits objets en bois ne relève plus seulement de la tradition, mais aussi d’une politique active en faveur du développement de l’enfant, dans les milieux ruraux comme bourgeois, dans les écoles comme à la maison. Cette pédagogie repose, aujourd’hui encore, sur le Sloyd (du suédoisslöjd : « artisanat » ou « travaux manuels », dérivé de l’adjectif slög : « adroit »), un système éducatif basé sur le travail manuel et développé dès les années 1870 par Otto Salomon (1849-1907), qui considérait qu’un individu instruit devait également être habile de ses mains, et que l’école devait cesser de privilégier un savoir superficiel. Dès lors les jeux éducatifs constituent un outil indispensable pour développer le corps et l’esprit de l’enfant. 

L’industrie du jouet en bois suédois naît au milieu du XIXesiècle, au moment où se développe le culte de l’enfant dans le monde occidental. Principalement située dans les forêts du Småland et de la Scanie, cette industrie voit l’émergence de marques qui resteront célèbres et s’exporteront au-delà des frontières suédoises.

 
Des marques comme Gemla, Berglind et Brio
se créent durant cette période.
 


Ce wakouwa "Boxeurs" de la marque BRIO, y est exposé
 
 
J'ai la chance de posséder ce même modèle dans ma collection 


 
page suivante






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement